MENU

Ces règles vont comprendre principalement :

 

> Un apport calorique suffisant de tous les nutriments  :
Comme avec l’âge la digestion se fait plus lentement, l’organisme utilise moins bien les nutriments apportés par l’alimentation.
Du coup, même sans activité physique, une personne âgée a besoin de manger autant qu’à l’âge adulte et d’avoir tous les éléments nécessaires à une bonne santé.

 

>  L’entretien des masses musculaire et osseuse :
Les protéines vont là être essentielles. Comme l’organisme vieillisant les assimile moins bien, il en faut plus pour remplacer celles qui se dégradent naturellement. L’ apport de bonnes protéines peut ralentir la fonte des muscles et entretenir leur tonus pour éviter les chutes. Au niveau de l’os aussi, les cellules sont plus vite détruites que les nouvelles fabriquées. Ainsi entre 40 et 80 ans, un homme ou une femme peut perdre du quart à la moitié de sa masse osseuse, d’où le risque d’ostéopénie voire d’ostéoporose.
Un surplus d’apport en calcium et vitamine D peut aussi être
essentiel.

 

>  Une alimentation qui ne soit pas trop acidifiante.

 

 

>  Une hydratation suffisante du corps :
La diminution de la sensation de soif et la moins bonne régulation de l’eau dans le corps alors que l’élimination reste inchangée, font  qu’après 65 ans il serait nécessaire d’apporter à son corps plus d’eau qu’à l’âge adulte : donc boire plus et/ou consommer des aliments riches en eau. Certaines eaux aident à la lutte contre l'acidification (ou acidose).

 

>  Le maintien d’une activité physique régulière.

 

Par rapport aux points développés ci-dessus, nous vous

proposons :

 

> de mesurer par bio impédancemétrie InBody non seulement votre poids et votre IMC, mais aussi vos masses grasse et musculaire ainsi que votre eau corporelle totale,

 

> de vous indiquer quelle portion de protéines doit contenir votre ration alimentaire journalière, quelles sources de protéines utiliser et préférer, comment répartir ces protéines sur la journée,

 

> de vous conseiller sur les eaux à préférer en fonction de vos besoins spécifiques pouvant être liés à des symptômes ou maladies :
os fragiles, paresse intestinale ou transit accéléré, difficultés pour digérer (reflux,acidité), crampes ou tensions musculaires, HTA, insuffisance cardiaque ou rénale, etc...,

 

> de vous supplémenter, ce qui est très souvent nécessaire chez les séniors, en protéines, vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels (oméga 3 par exemple), anti-oxydants, pro et/ou prébiotiques...,

 

> de vous orienter pour une remise à l’activité physique,

 

> d’apprendre à stimuler l’appétit si vous en manquez.

 

CE QUE NOUS NE VOUS PROPOSONS PAS, comme d’ailleurs pour nos patients plus jeunes, c’est un régime.

Bien maigrir

c'est :

 

 

> perdre de la graisse en conservant ses muscles

> améliorer son état de santé (diminuer son risque de maladie cardiovasculaire, soulager son dos et/ou ses articulations des hanches et genoux)

> maintenir durablement son poids après en avoir perdu.

Activité

physique :

l'avis du kinésithérapeute

Une balance

de précision

Grâce à la bio impédancemétrie

InBody, une mesure précise de

votre composition corporelle

sera effectuée…

Vous souhaitez être accompagné(e)

par le Docteur Christophe ROBIN

et par son assistante Laurence :

 

Téléphonez au :

05 59 59 71 77

pour fixer vos rendez-vous.

Quelle chance de vieillir !! C’est qu’on est toujours en vie !!! Autant donc préserver du mieux possible ses facultés physiques et cognitives. Quand on sait, d’après les études, que l’hérédité n’y est que pour un petit tiers dans le vieillissement, et que donc plus des deux tiers relèvent de l’environnement, il saute aux yeux l’importance des règles hygiéno-diététiques dans la vie.

© Dr Christophe Robin - 2020