MENU

 

 

En plus de cet équilibre alimentaire, la diététique médicale et comportementale prend aussi en compte :

 

> les affections métaboliques ou nutritionnelles (obésité,diabète, hypercholestérolémie ou hypertriglycéridémie, goutte,ostéoporose,...)

 

> le comportement de celui qui mange ainsi qu’une éventuelle situation physiologique spécifique : adolescence, activité sportive, grossesse, ménopause, 3ème âge....

 

N’oublions pas non plus que certains aliments et médicaments peuvent avoir des interactions.

 

Notre prise en charge se propose de vous conseiller, dans le but de vous apporter une aide pour mieux vivre au quotidien, l’une des situations à risque suivantes :

 

> mauvais fonctionnement (souvent appelé insuffisance) d’organes majeurs comme le coeur, les poumons, le foie, le rein…

 

> pathologies à l’origine d’une mauvaise digestion ou d’une mauvaise absorption intestinale des nutriments, vitamines, minéraux...

 

> maladies chroniques :

infectieuses

inflammatoires :

- rhumatismales : Polyarthrite Rhumatoïde, Spondylarthrite Ankylosante, …

- intestinales : maladie de Crohn, Rectocolite hémorragique (RCH)

dégénératives neurologiques : Sclérose en Plaques (SEP), maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer et autres démences (sénile, après un AVC, ...)

 

> Cancers : accompagnement des traitements, prévention de récidive

 

> Consommation d’alcool excessive

 

> Prise au long cours de certains médicaments ou de beaucoup de médicaments

 

> Troubles bucco-dentaires : dents en mauvais état, appareil dentaire mal adapté, bouche sèche, mycose dans la bouche, modification du goût, difficultés pour mastiquer, difficultés pour avaler,...

 

> Troubles du comportement parmi lesquels syndromes dépressifs, anxiété et angoisse, boulimie, anorexie.

 

> Auto-régimes restrictifs :

amaigrissants

sans sel

hypocholestérolémiant

sans résidu au long cours

avec exclusion d’aliments pour des raisons diverses en pensant par exemple qu’on présente une intolérance digestive à tel ou tel aliment

 

> Situation à même de provoquer une moins bonne alimentation et/ou une modification (baisse ou élévation) des besoins énergétiques :

maladie aiguë ou décompensation d’une maladie chronique

immobilisation forcée quelle qu’en soit la cause : suites d’une opération chirurgicale, fracture, crise de rhumatisme, escarres ou ulcère

hospitalisation, entrée en maison de retraite.

 

Vous souhaitez être accompagnée

par le Docteur Christophe ROBIN

et par son assistante Laurence :

 

Téléphonez au :

05 59 59 71 77

pour fixer vos rendez-vous.

 

L'avis du

chirurgien

urologue

Bien maigrir

c'est :

> perdre de la graisse en conservant ses muscles

> améliorer son état de santé (diminuer son risque de maladie cardiovasculaire, soulager son dos et/ou ses articulations des hanches et genoux)

> maintenir durablement son poids après en avoir perdu.

Le test ESTEAM :

un vrai pèse personne

Ce questionnaire permet

à partir d’échelles scientifiquement validées,

de diagnostiquer puis de

suivre l’évolution, de certaines causes comportementales

d’un excès de poids…

Une balance

de précision

Grâce à la bio

impédancemétrie InBody,

une mesure précise de

votre composition corporelle

sera effectuée…

© Dr Christophe Robin - 2020